Plantes remèdes des haies


Les arbres et arbustes de la haie fournissent à l’homme le bois pour se chauffer, pour fabriquer ses outils, des fruits pour se nourrir et une protection pour les cultures et les bêtes. Ils font aussi partie des plantes ramassées par les anciens pour soigner dartres, rhumatismes et autres petits maux de tous les jours. Extraits de ‘Plantes Remèdes en Pays d’Auge’.

Quercus robur

Le chêne

'On allait chercher des copeaux de chêne et on se faisait de la tisane'. Pour poudrer les fesses des bébés on prenait de la 'moulure' de bois (poussière de bois provoquée par les vers), que l’on tamisait. On préparait une tisane de tan de chêne que l’on donnait aux petits veaux qui ont la diarrhée.

La nourriture des lapins

Le houx

'Cinq ou sept pousses de houx, les pincer en leur laissant un morceau de pelure. Il faut que la pousse reste accrochée à l’arbre. Quand elles sèchent, une semaine après, il n’y a plus de cors'. 'On suspend un bouquet de houx vert dans l'étable aux petits veaux'. 'Ne pas prendre les feuilles trop dures, prendre dans le bout des branches'. C'est la nourriture des lapins l'hiver quand il a gelé, jamais avant.

Fraxinus excelsior

Le frêne

Pour les rhumatismes : il faut faire infuser 30 grammes de feuilles de frêne dans un litre de vin blanc et en prendre un verre à bordeaux matin et soir. Recette de la boisson 'frênette' : faire bouillir 1 paquet de chicorée torréfiée. Dissoudre 3 kg de sucre. Dissoudre 45 g d’acide tartrique dans 3 litres d’eau bouillante. Arroser avec 150 g de feuilles de frêne séchées. Laisser infuser 2 heures et passer. Verser les 3 préparations dans un tonneau de 60 litres. Compléter avec de l’eau mais ne pas remplir tout à fait. Laisser refroidir. Ajouter 60 g de levure délayée en eau froide. Laisser macérer et fermenter pendant 9 jours sans refermer le tonneau. Le dixième jour, mettre en bouteilles, boucher et ficeler le bouchon car il risquerait de sauter comme du champagne.

Une feuille sur le furoncle

La ronce

Un monsieur avait eu, enfant, une grosse dartre sur le bras. Le médecin avait proposé une pommade. La dartre augmentait régulièrement. Plus il appliquait la crème, plus la dartre grossissait. Un voisin lui a recommandé d’aller consulter une guérisseuse du voisinage. Elle a dit : 'Prends de la tisane de feuilles de ronce pendant une semaine.' Quelques jours plus tard la dartre avait complètement disparu. Une feuille de ronce conservée dans l’alcool est posée à l’envers sur les furoncles ou sur une inflammation. Pour soigner un panaris, mettre une feuille de ronce à l'envers pour enlever le pus. Pour guérir le mal de gorge préparer une décoction de bourgeons de ronce avec laquelle on peut se gargariser ou que l’on peut boire sucrée avec du miel. Pour se guérir des aphtes, il faut mâchonner des bourgeons de ronce.